Un univers où légendes et magie se confonde... Un endroit ou l'ombre change les êtres au point de détruire tout une race!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Illeanëlia de Conmènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Illeanëlia de Conmènes
Plume admin
Plume admin
avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 31
Localisation : là où me mène le vent

MessageSujet: Illeanëlia de Conmènes   Dim 11 Déc - 19:13

Si une goutte de sang veut dire je t'aime, alors pour toi je m'ouvrirais les veines.
Illeanëlia de Conmènes

Nom: De Conmènes
Prénom: Illeanëlia
Âge: 16 ans
Statue social:(noble, alltesse, gens du peuple...)Princesse Héritière du royaume

Physique : Décrivez le physique de votre personnage [10 lignes pleines minimum]  ~


Pour ce qui est du physique notre jeune princesse a tout d’un ange selon son entourage. Que je m'explique, elle était le portrait crachée de sa mère bien qu'elle est tout de même cependant hérité de la blondeur des cheveux de son père, à ceci près que les siens lui arrivait à la chute de ses reins et finissait en de parfaites anglaises. De magnifique orbes violines au doux reflet lunaire selon son humeur, lui venant de sa mère, un teint blanc comme la neige d'une pureté angélique et semblant presque sans défaut, des traits graciles et fins terminait le toux avec un nez fin mais bien dessiné tout comme ses lèvres pleines et pulpeuse d'un beau rouge sang qui donnait envie de les embrasser. Une silhouette élancée et fine, gracile même sculptée comme son frère par l’escrime et l’équitation.  son corps était une invitation dans ses tenues même si elle aimait à éviter les toilettes trop dispendieuses lorsqu’elle en avait l’occasion. De longue et fine jambe galbée, une taille fine et gracile mais tout de même bien marquée, des hanches pleines et généreuse sans excès ainsi qu'une poitrine bien dessinée qui se voyait sans pour autant être vulgaire. En sommes Illeanëlia ressemblait aux nymphes et aux déesses de l’ancien temps que l’on retrouvait sur les sculptures du bosquet d'Artémis où dans certains tableaux de la galerie des glaces. Lorsqu’on la voyait elle ne passait pas inaperçue à son plus grand malheur d’ailleurs. Si comme son grand frère Enaël elle souriait lorsqu’on la comparait à un ange, une nymphe ou que dis-je à une déesse elle n’en avait pas pour autant la pleine conscience puisqu’elle se voyait certes mignonnes mais comme toute princesse se devait de l’être ni plus ni moins... Je vous l'accorde c'est un comble lorsqu’on regardait cette beauté semblant venue d’un autre temps, descendue du ciel pour émerveillée la cour de Mélopélia par sa seule présence. Cependant elle restait une princesse et à ce titre prenait malgré tout soin d’elle pour justement paraître comme se le devait une jeune fille de sa condition cela aidait sans aucun doute non ?
Psychologie : Décrivez le caractère de votre personnage [10 lignes pleines minimum]~


Pour ce qui est de la psychologie, du tempérament de notre jeune princesse, autant le dire, elle n’a rien de la pauvre petite Damoiselle en Détresse qu’on s’attends à trouver en principe dans la noblesse surtout dans les hautes sphères. Non Illeanëlia elle est ce que l'on appelle une princesse nouvelle génération ! J’entends par là qu’elle manie tous les arts dû à son rang comme personne, que ce soit l’élocution, le maintien ou l’étiquette que sais-je encore les langues et tout, mais aussi dans ses disciplines qu’elle pratique contre l’avis de tous sauf de son frère qui lui a tout appris, depuis toute petite puisque passant tout son temps en sa compagnie. Après tout c’est son frère l’empereur enfin futur empereur pour être exact de Mélopélia. Il voulait qu’elle sache se défendre  en toute circonstance surtout qu'il ne serait pas toujours derrière elle pour la préserver, la protéger. Elle reconnaissait aussi volontiers que ses activités était aussi un moyen de passer du temps tous les deux entre frère et soeur. De toute les façons de par son caractère sauvage le tempérament d’Illeanëlia était un savant mélange du calme des eaux d'un lac et de l’explosion d’un volcan en  éruption, en gros tant que vous ne la poussiez pas à bout c’était une jeune fille adorable, douce et même angélique tiens ! Mais si vous alliez trop loin, il ne fallait pas vous plaindre si son caractère s'en trouvait transformé et que vous vous preniez une épée dans le corps, car pour l’arrêter une fois lancée c’était beaucoup plus compliqué et même son frère se garderais bien de s'y risquer. Qu’y si frotte s’y pique dit-on souvent en parlant des roses et bien elle c’était pareil tout simplement, elle était à l’image de ses fleurs préférées belle, sauvage, attirante mais si vous vous y preniez mal attention à ses épines. Son frère lui disait souvent qu’elle avait un sale caractère et cela la faisait enragée en silence car elle ne le montrait aucunement. Elle savait qu’il le disait pour l’embêter car leur caractère était assez similaire. La même prestance, la même intelligence en sommes seule ce tempérament sauvage et cette propension à l’emportement différait entre eux. Si Illeanëlia était d’une patience d’ange la plus par du temps et ne perdait son sang-froid que si on la poussait littéralement à bout, pour Enaël c’était un peu différent il était moins sauvage d’une part et aussi plus vif sur certains sujets et donc s’emportait un peu plus rapidement selon les situations et encore plus lorsque sa sœur était concernée même si elle râlait en disant qu’elle savait très bien se défendre seule ce qui était vrai en plus.
Histoire [Un minimum de 20 lignes est demandé pour l'histoire.]


Pour ce qui est de l’histoire elle est similaire à celle de son frère, ni un conte de fée ni trop triste non plus. Devait-elle vraiment raconter de nouveau cette histoire ? Bon puisqu'il le fallait alors elle s'y plierait comme toujours mais cela semblait inutile.Totalement inutile de revenir sur le naufrage de ses parents où alors sur l'enfance qu'elle avait eue auprès de ses parents. Tant que ses parents étaient en vie sa vie avait été celle d'une princesse normal avec ses hauts et ses bas sans plus mais après leur mort, après ce tragique naufrage... Tout aurait pu changer pour elle, pour lui pour eux... mais son frère avait tout fait pour que cela n'arrive pas et les dispositions prises par leurs parents leur ont permis de conserver un semblant d'enfance normale pour des jeunes altesses royales dirons-nous. Grâce à son frère, elle avait pu malgré la mort de leurs parents, continuer à mener une existence assez calme et simple dans tous ce luxe. Il fallait le reconnaître, sans Enaël son existence aurait été totalement chamboulée, son enfance envolée trop vite… Trop tôt. Oh bien sûr, elle avait des devoirs mais elle ne s’y dérobait pas… seulement à côté elle pouvait jouer avec son frère, galoper, ferrailler, partir à la découverte de son royaume masqué dans une tenue d’équitation sous une cape se faisant passer pour un homme à certains moments, où alors pour une simple comtesse a d’autre moment. Un subtile moyen d'oublier le temps d'une soirée... d'une sortie son titre d'altesse royale et les devoirs qui lui incombait. Ne vous méprenez pas elle adore son peuple et celui-ci le lui rends bien même si ils ne l'ont vu que rarement mais des fois elle aurait juste aimé être une simple jeune fille comme les autres et avoir  l'insouciance de ses enfants qu'elle voyait jouer dans les rues de temps à autres lors de ses visites. Ils riaient aux éclats et était loin de ce qui faisait une vie de palais et les conséquence d'un rang important et puis ses enfants avait des parents qui était là pour eux... Un père, une mère, ce qu'elle n'avait plus depuis 3 ans à présent. Même si son frère comblait ce manque comme il le pouvait lui aussi était en manque de leur parents ils étaient si proche qu'elle le ressentait au plus profond d'elle-même.

Quelques fois Illeanëlia se demandait si cela irait toujours ainsi, elle avait 16 ans et à cet âge, une jeune fille de bonne famille tel qu’une princesse de sang, une comtesse ou autres devaient se marier avec un très bon parti afin d’assurer la situation de sa famille. Dans son cas vu qu’elle était orpheline depuis 3 ans à présent c’est son aîné qui devrait lui choisir un époux et le connaissant avec son désir de protection élevé sur sa personne, il ne laisserait pas n’importe qui la demander en mariage. ET même si cette idée ne l'enchantait guère elle savait que pour son frère se serait pire puisque le conseil s'en mêlerait un peu plus et voudrait sans doute le voir marier avant ses 21 ans date à laquelle officiellement le Duc quitterait sa régence pour lui laisser les pleins pouvoir en tant qu'Empereur. Simplement cette idée de mariage lui faisait peur… Elle voulait rester libre de ses mouvements et trouver l’amour pas faire un mariage de convenance avec un homme qui aurait le double de son page et passer sa première nuit comme un viol consentie par leur union que par une volonté de s’unir à l’homme qu’elle aimait mais une princesse appartenait à son royaume…Elle ne s’appartenait pas alors elle savait ce qui arriverait inévitablement et s’y plierais car elle était respectueuse de leur lois… Mais elle avait confiance en son grand frère il ferait tout pour la rendre heureuse elle n’en doutait pas pourtant la menace du conseil de leur royaume pourrait empêcher malgré tout son frère de lui donner tous le temps du monde pour trouver le bon et si cela arrivait alors elle n’aurait plus le choix. Et bien qu'elle le savait parfaitement elle ne pouvait s'empêcher d'espérer que son frère trouve une solution qui lui permettrait d'échapper à un mariage de convenance et sans amour. Mais c'était sas doute un rêve que de continuer à croire à cela en un sens ne pensez-vous pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melopelia-nocturnaes.monempire.net
 
Illeanëlia de Conmènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mélopëlia Nocturnaes :: LE PETIT SALON DE VELOURS :: Boudoir de Présentation-
Sauter vers: